Éditions De Borée | 45, rue du Clos-Four - 63056 Clermont-Ferrand Cedex 2 | 04 73 17 17 17  
Les Editions deBorée, Centrefrance livres

Les Editions deBorée, Centrefrance livres

Le Loup, un nouveau défi français

  • Date de parution 1er juin 2017
  • Prix 29,90 € TTC
  • ISBN 9782812921094
  • Format 24x29 cm
  • Nbre de pages 304 pages

Description

  • Préface d’Allain Bougrain-Dubourg et billet d’humeur Yves Paccalet.
  • Le tour du sujet, une somme conséquente  d’informations et de données :  un livre résolument accompli, instructif, plaisant à lire et à feuilleter.

Pas un nouveau livre sur le loup, mais un livre nouveau !  Depuis son retour en France en 1992, aucun ouvrage n’a présenté dans le détail le loup dans le contexte rural, social, environnemental et culturel de notre civilisation actuelle. Ce livre se veut autant que possible exhaustif dans son contenu (histoire, biologie, éthologie, mythologie, pastoralisme, juridique, chasse…) ; il apporte une somme de connaissances conséquente, destinée à présenter le loup tel qu’il est réellement, sans tabous, sans excès, sous une forme qui vise l’objectivité, technique et rigoureux.  Cet ouvrage étudie la symbolique du loup dans notre société moderne et galopante dans laquelle il évoque avant tout le sauvage, les forêts profondes, les vastes étendues vierges de toute activité humaine. Son retour à très rapidement suscité un besoin de sa découverte, de sa quête : entendre son hurlement, trouver ses traces dans la neige, l’apercevoir, même furtivement, sont autant de moments exaltants et inoubliables.  On est bien loin de l’animal belliqueux et du dogme du loup dévoreur d’humains que certains auteurs, journalistes ou hommes politiques répandent pour attirer l’attention, manipuler ou apeurer les populations.  Ce livre présente par ailleurs une analyse fine du monde de la ruralité, en grande difficulté, et des nombreux problèmes qu’elle rencontre dans notre économie mondialisée. En outre, il analyse également la perception du loup par le monde cynégétique, car les chasseurs entendent s’ériger en « régulateurs » d’un prédateur, qu’ils considèrent comme un concurrent au niveau des espèces sauvages.  Sera enfin souligné le rôle déterminant des associations, qui font un travail remarquable, et tentent de trouver des solutions pour une meilleure acceptation du prédateur par le monde rural. Le loup restera-t-il un éternel mal aimé ? L’homme moderne sera-t-il capable de surmonter ses peurs et ses rancunes, pour enfin ménager une place méritée au loup ? 

Collectif