Nos auteurs en parlent

02/09/2021
Nos auteurs en parlent
Découvrez la jolie chronique de Véronique Chauvy sur le roman de Alain Leonard "La Prophétie des marguerites" ! 

« Au-dessus de la cuve dans laquelle le linge montait puis disparaissait dans les remous irisés de savon, Jeannette, les manches remontées aux coudes, suait à grosses gouttes. À travers le brouillard de la lessiveuse, elle aperçut la poussière soulevée par une charrette s’approchant au loin… »

Voilà, le ton est donné dans cette phrase à l’atmosphère incroyable. Car c’est bien une atmosphère qu’Alain Léonard dépeint de façon réaliste, à la manière d’un Millet ou d’un Courbet, au service de la vie de ses personnages. Ceux-ci sont tellement humains qu’on se persuade que nous avons tous eu, pour la plupart d’entre nous, des Jeannette et des Marius dans notre ascendance. Des personnages profondément du terroir qui, brisés dès leur plus jeune âge par les difficultés de la vie rurale, croient en un exode citadin pour de meilleures chances dans la vie. Et qui peut faire mieux rêver que la capitale, à l’heure où le Second Empire l’appelle à briller aux yeux du monde ?
Mais nos héros trouveront-ils le bonheur, alors que l’auteur dessine la problématique des accidents du travail dans un monde industriel impitoyable, ou encore celle de la faiblesse des femmes laissées à la marge de la société ? Sur fond d’une campagne auvergnate rude ou d’un Paris transformé en chantier, Alain Léonard met en exergue des personnages humbles, mais forts, aux prises avec un destin implacable qui peut révéler des surprises inattendues. Un livre qui ravira les lecteurs de cet auteur qui navigue avec aisance dans l’Histoire, entre Révolution de 1789, guerres napoléoniennes et celles du XXe siècle.

Pour ma part, je le relis, c’est dire si j’ai apprécié !