Éditions De Borée | 45, rue du Clos-Four - 63056 Clermont-Ferrand Cedex 2 | 04 73 17 17 17  
Les Editions deBorée, Centrefrance livres

Les Editions deBorée, Centrefrance livres

Mort d'un sénateur

  • Auteur Pascal Chabaud
  • Date de parution 17 mai 2018
  • Prix 19,90 € TTC
  • ISNB 9782812923241
  • Format 14x22,5 cm
  • Nbre de pages 352 pages
  • ACHETER

Description

  • Une reconstitution minutieuse des heures parmi les plus sombres de la Seconde Guerre mondiale.
  • Un polar historique rondement mené.
  • Une intrigue riche en rebondissements : sociétés secrètes, espionnage industriel, etc.
  • Une période de l’Histoire -l’installation du régime de Vichy- qui n’a pas encore livré tous ses secrets.

Juillet 1940. L’inspecteur Joseph Dumont de la 6e brigade mobile, durement éprouvé par la mort de sa femme enceinte fauchée par un automobiliste, enquête sur l’assassinat du sénateur Etienne Ferrand, retrouvé le crâne défoncé dans une chambre de l’hôtel Carlton. Ce Grand Maître franc-maçon opposé au régime de Vichy détenait des documents gênants pour le pouvoir. La piste du complot politique est aussitôt privilégiée. De faux-semblants en rebondissements, la quête de la vérité s’avère difficile, périlleuse, voire dangereuse : tandis que Ferrand a fort à faire entre ses investigations sur la mort de sa femme et sur celle du sénateur, son supérieur, le commissaire Champeix est assassiné et son ami et collègue de la police scientifique, Nestor Bondu, échappe à une tentative de meurtre. En ces temps troublés, sur fond d’espionnage industriel et de sociétés secrètes, Pierre Laval place ses hommes dans la police et à tous les niveaux de l’Etat. Dumont ne sait plus à qui faire confiance. Ballotté dans les remous de l’Histoire en marche, Dumont devra jouer sa partition sans se laisser entraîner sur des chemins de traverse. Car les apparences sont parfois trompeuses, jusqu’au dénouement des plus inattendu…

Pascal Chabaud

Pascal Chabaud est professeur d’histoire géographie. Il nous livre ici son premier roman, qui lui a demandé six années de recherches.




En savoir plus sur l'auteur